FR |  DE

Les infections sexuellement transmissibles (IST), comme leur nom l’indique, peuvent être contractées lors de contacts génitaux non protégés (pénétration, parfois caresses ou baisers). Les préservatifs offrent une excellente protection contre la plupart de ces infections et permettent d'éviter une grossesse non désirée.

Comment faire un test ?

  • Prenez un rendez-vous dans un centre SIPE.
  • La consultation est anonyme. Vous devez fournir uniquement votre date de naissance.
  • Lors de la consultation, vous bénéficiez d'un entretien avec une conseillère en santé sexuelle qui peut répondre à toute question concernant les infections sexuellement transmissibles.

Tests possibles et prix ?

  • Forfait de base  20.- francs*
  • HIV  20.- francs*
  • Syphilis  20.- francs*
  • Gonorrhée et/ou chlamydia  50.- francs*
  • Hépatite C (vaccination hépatites A et B recommandées)  20.- francs*
    *½ prix pour les moins de 18 ans

Qu'est-ce qu'un contact à risque ?

  • Rapports sexuels vaginaux, anaux ou oraux (sperme ou sang dans la bouche) non protégés
  • Echange de seringues
  • Blessure ou contact des muqueuses avec des objets visiblement contaminés par du sang
HIV

Qu’est-ce que le VIH ?

Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est un virus qui détruit le système immunitaire s’il n’est pas traité.

Test (anonyme)

Un test sanguin (au bout du doigt) est effectué dont le résultat est disponible à la fin de la consultation.

Que signifie un test négatif ?

Un test de dépistage négatif signifie qu'il n'y a pas d'infection avec le VIH pour autant que la dernière exposition à risque date de plus de 3 mois. En cas d'exposition plus récente, un dépistage négatif ne peut exclure une infection.

Que signifie un test réactif ?

Un test de dépistage réactif ne signifie pas toujours la présence d'une infection VIH. En cas de test réactif, un test de confirmation doit être effectué par un laboratoire spécialisé.

    • Le test de confirmation est négatif : Une infection est exclue pour autant que la dernière exposition à risque date de plus de 3 mois.
    • Le test de confirmation est positif : Une infection avec le VIH est présente. Une consultation médicale spécialisée, prise en charge par l'assurance maladie et non anonyme est alors nécessaire. 

Toute personne infectée par le VIH se voit rapidement propo­ser une thérapie antirétrovirale après le diagnostic. Traités à temps et efficacement, ces personnes ne risquent plus de  développer le sida ou de transmettre le virus à un tiers. D’où l’importance décisive de diagnostiquer les personnes porteuses du VIH le plus tôt possible.

Syphilis

Test (anonyme)

Si une syphilis n'a jamais été diagnostiquée / traitée, un test sanguin (au bout du doigt) est effectué dont le résultat est disponible à la fin de la consultation. Un test à résultat rapide négatif indique l’absence d’infection plus ancienne que 3 mois. Ce résultat ne permet pas d’exclure une infection plus récente.

Si une syphilis a déjà été diagnostiquée / traitée, un test sanguin (prise de sang) est effectué par un laboratoire (résultat environ une semaine plus tard).

Qu’est-ce que la syphilis ?

La syphilis est provoquée par la bactérie Treponema pallidum et peut devenir chronique.

Comment la syphilis se transmet-elle ?

La syphilis peut se transmettre lors d’un rapport sexuel vaginal, oral ou anal avec une personne infectée et contagieuse.

Comment la syphilis est-elle traitée ?

La syphilis est traitée avec des antibiotiques. Si elle est détectée à temps, l’infection peut être soignée. 

Gonorrhée et/ou chlamydia

Tests (anonymes) 

Une conseillère en santé sexuelle vous donne le matériel pour que vous effectuiez vous-mêmes des prélèvements par frottis (anal, pharyngé et génital) qui sont envoyés au laboratoire (résultat environ une semaine plus tard).  

Qu’est-ce que la gonorrhée ?

La gonorrhée (ou blennorragie), appelée familièrement « chaude-pisse » ou « chtouille », est une des infections sexuellement transmissibles les plus répandues au monde. Elle est provoquée par des bactéries.

Qu’est-ce que l’infection à chlamydia ?

Les infections à chlamydia sont dues à des bactéries (Chlamydia trachomatis). Elles constituent les infections sexuellement transmissibles les plus répandues en Europe.

Comment ces infections se transmettent-elles ?

Elles peuvent être transmises lors d’un rapport sexuel oral, vaginal ou anal.

Comment ces infections sont-elles traitées ?

Ces infections peuvent être généralement soignées avec des antibiotiques. 

Hépatites

L’hépatite est une inflammation du foie causée par des virus ou d’autres facteurs extérieurs. Ses principales formes sont l’hépatite A, l’hépatite B et l’hépatite C.

Hépatite A

Le virus de l’hépatite A se transmet par contact oral avec des denrées alimentaires, de l’eau ou des objets contaminés par des matières fécales. Il peut également être transmis par contact oral-anal.

Pour éviter une infection au virus de l‘hépatite A, il est possible de se faire vacciner. La vaccination est particulièrement recommandée aux personnes voyageant dans une région à risque (présentant un taux de prévalence d’hépatite A moyen ou élevé au sein de la population) et aux hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes.

L‘hépatite A est une maladie aiguë, qui se caractérise par de la fièvre, une sensation générale de malaise, une jaunisse (coloration jaunâtre du blanc de l’oeil et de la peau), une perte d‘appétit et des nausées. La période d‘incubation, c’est-à-dire le temps écoulé entre la contamination et l’apparition de la maladie, varie entre 15 et 50 jours, le plus souvent entre 25 et 30 jours.

Il n‘existe aucun traitement spécifique pour l‘hépatite A, elle guérit en quelques semaines sans traitement.

Hépatite B

Le virus de l’hépatite B est très infectieux. Il se transmet par contact avec les fluides corporels (en particulier le sang et les secrétions génitales) d’une personne infectée. Le vaccin contre l'hépatite B est recommandé pour tous. 

Les guérisons spontanées étant très courantes, aucun traitement n‘est normalement prescrit aux adultes souffrant d‘une hépatite B aiguë. Dans le cas d‘une hépatite B chronique, par contre, le patient reçoit des médicaments antiviraux.

Hépatite C

L'hépatite C se transmet principalement par le contact avec le sang d’une personne infectée, que ce sang soit déjà séché ou en très petite quantité. La contamination par voie sexuelle est rare.

Des médicaments antiviraux permettent de traiter l’hépatite C. Une hépatite C guérie ne confère pas d’immunité, il est possible de contracter à nouveau la maladie.

Comment l’hépatite C est-elle dépistée ?

Un test sanguin (prise de sang) est effectué par un laboratoire (résultat environ une semaine plus tard).

Papillomavirus (HPV)

Les papillomavirus humains (HPV) se transmettent par voie sexuelle et sont responsables du développement de diverses affections cancéreuses des organes génitaux, notamment du cancer du col de l'utérus, ainsi que de la gorge. Une vaccination peut protéger d'une infection par des types de virus importants.

Toutes les filles et les garçons de 9Harmos peuvent se faire vacciner dans le cadre scolaire contre le papillomavirus (HPV). Pour les jeunes jusqu'à 26 ans, un rattrapage peut s'effectuer à l'institut Central des Hôpitaux Valaisans (ICHV).

Informations HPV  

Auto-tests HIV

L’autotest du VIH (ou test de dépistage du VIH à domicile ou pour usage personnel) est un test que chacun.e peut effectuer soi-même. Les autotests vendus en Suisse sont faciles d’emploi et donnent un résultat fiable. Il convient d’être attentif à deux choses lorsque l’on utilise un autotest :

  1. Si le test affiche un résultat positif, il faut impérativement faire un test de confirmation dans un centre de conseil (ICH voire SIPE) ou chez un.e médecin.

  2. Un autotest du VIH ne détecte une infection par le VIH de manière fiable que si l’infection a eu lieu au moins trois mois avant le test. Quiconque aimerait clarifier un risque qui a eu lieu au cours des trois derniers mois est prié de s’adresser à un centre de dépistage ou à un.e médecin.

Quel autotest du VIH faut-il utiliser ?

Ce qui compte, c’est que le test porte le marquage européen CE. Pour l’obtenir, le fabricant doit prouver que le test est fiable et facile d’emploi.

Où peut-on acheter un autotest du VIH ?

Les autotests portant la certification CE sont en vente dans les pharmacies et les drogueries.

Des autotests du VIH sont également en vente sur Internet. Mais ici, la prudence est de mise car les fournisseurs livrent aussi des tests qui ne sont pas certifiés CE. Il existe par ailleurs des contrefaçons. SANTE SEXUELLE Suisse recommande par conséquent d’acheter l’autotest chez les fournisseurs officiels, qui sont actuellement les pharmacies et les drogueries..

Combien coûte un autotest du VIH ?

Le prix en pharmacie et en droguerie ainsi que chez des fournisseurs Internet en Suisse se situe actuellement aux environs de 50 francs.

Comment fonctionne l’autotest du VIH ?

Tous les autotests du VIH certifiés CE sont des tests sanguins. On se pique à un doigt à l’aide d’une aiguille ultrafine et on prélève ainsi une goutte de sang qui est ensuite analysée dans un récipient joint dans l’emballage.

Il existe différents modèles, mais tous sont très faciles d’emploi.

Est-ce que la piqûre au doigt fait mal ?

Non, éventuellement un tout petit peu. Toutes les notices indiquent où il faut piquer, à savoir sur le côté du doigt. Les nerfs sont moins nombreux à cet endroit-là, ce qui fait que l’on est moins sensible.

Que détecte l’autotest du VIH ?

Tous les autotests du VIH recherchent des anticorps. Ce sont des protéines que le corps fabrique lorsqu’il est infecté par le VIH. En d’autres termes, le test ne réagit pas directement au VIH, mais à la réponse de l’organisme au VIH. Etant donné que la réponse immunitaire doit d’abord se mettre en route après une contamination, un autotest ne peut exclure une séropositivité avec certitude que trois mois après une situation à risque.

Que ne détecte-t-il pas ?

L’autotest du VIH ne peut détecter qu’une infection par le VIH. Il ne dit rien concernant d’autres infections sexuellement transmissibles comme la gonorrhée ou la syphilis !

A quel point le résultat est-il fiable ?

On peut se fier au résultat d’un autotest portant le marquage CE.

En cas de résultat positif, il faut se rendre immédiatement dans un centre de conseil (ICHV-SIPE)

Est-ce qu’on voit si quelque chose n’a pas fonctionné correctement ?

Oui. Tous les tests ont une bande de contrôle qui montre si un échantillon est valable, comme c’est le cas pour les autotests de grossesse.

Que signifie un résultat négatif ?

Un résultat négatif signifie que l’on n’est pas infecté par le VIH. Exception : si l’on a été infecté au cours des trois derniers mois, il se peut que le test ne montre pas encore une infection.

Que signifie un résultat positif ?

Dans ce cas, il faut avoir recours à des soins médicaux rapidement. Ceux-ci sont payés par la caisse-maladie. Le VIH ne peut pas être guéri, mais il peut être traité à l’aide de médicaments de sorte que l’on reste en bonne santé et que l’on conserve une espérance de vie similaire à celle des personnes vivant sans le VIH.

Où se débarrasse-t-on de l’autotest ?

L’autotest s’élimine avec les déchets ménagers ordinaires. On remet tout dans l’emballage et on le jette à la poubelle.

Nos centres
Monthey

Av. du Théâtre 4
024 471 00 13

Martigny

Av. de la Gare 38
027 722 66 80

Sion

Rue de l'Industrie 10
027 323 46 48

Sierre

Place de la Gare 10
027 455 58 18

Leuk-Susten

Dilei Sustenstrasse 3
027 473 31 38

Brig

Matzenweg 2
027 923 93 13

Fédération

Rue de l'Industrie 10
027 327 28 47