FR |  DE

Les violences sexuelles consistent à obliger une personne à subir, à accomplir ou à être confrontée à des actes d’ordre sexuel, et ce sans consentement explicite.

Les actes suivants relèvent de la violence sexuelle :
harceler sexuellement (écrit, verbal, sur le net), forcer à regarder du matériel pornographique, forcer ou faire pression pour poser pour des photos ou vidéos et/ou pour en envoyer, contraindre à des actes non désirés lors des rapports sexuels (sodomie, fellation, cunnilingus, etc.), ne pas écouter ou respecter les limites de l’autre, humilier et/ou agresser physiquement durant les rapports sexuels (mordre les seins, tirer les mamelons, pénétrer violemment, frapper, ligoter, etc.), contraindre à des actes sexuels d’une manière ou d’une autre (force, menaces, bouderie, cadeaux), violer ou tenter de violer, forcer à des actes sexuels avec d’autres personnes, forcer à la prostitution, refuser ou imposer une contraception, refuser ou imposer une interruption de grossesse, forcer ou imposer un mariage, pratiquer des mutilations génitales.

Durant la grossesse, la violence (sexuelle, physique, psychologique, économique) peut se déclencher, s’intensifier ou au contraire se calmer. Il est très rare par contre qu’elle diminue après l’accouchement. Les conséquences sur le fœtus et l’enfant sont conséquentes. Il est primordial de rechercher de l’aide et du soutien pour votre bébé et vous-même.

Repérer la violence sexuelle
Parfois, il n’est pas facile de savoir si ce que l’on vit ou a vécu est de la violence sexuelle, en particulier quand elle vient d’une personne connue ou de sa famille. Personne ne mérite de vivre de la violence, la personne victime n’est JAMAIS et en aucun cas responsable de la violence subie. La violence est inexcusable et inacceptable. C'est un délit et l'agression sexuelle qui est punie par la loi. En parler avec quelqu’un peut aider à y voir plus clair.

Si vous avez été ou êtes confronté.e à de la violence sexuelle, vous pouvez ressentir les états suivants :
De la difficulté à savoir si ce que l’on vit ou a vécu est de la violence, de la confusion, un sentiment de culpabilité et de honte, un sentiment d’isolement, la peur de ne pas être cru.e ou d’être jugé.e, une perte de confiance en soi, des inquiétudes, de la tristesse, des angoisses, un état de stress permanent, une sensation d’être en permanence en danger, du désarroi à ne pas savoir à qui en parler, …

Nos centres
Monthey

Av. du Théâtre 4
024 471 00 13

Martigny

Av. de la Gare 38
027 722 66 80

Sion

Rue de l'Industrie 10
027 323 46 48

Sierre

Place de la Gare 10
027 455 58 18

Brig

Matzenweg 2
027 923 93 13

Fédération

Rue de l'Industrie 10
027 327 28 47